Appartement: ‘Maison d’amis’

Notre maison d’amis peut accueillir 6 personnes sur 80 m2 et peut augmenter sa capacité d’accueil jusqu’à 14 personnes sur 165 m2 en connectant les Chambres Thulo Parsel et Afrique. C’est une maisonnette très luxueuse et spacieuse et surtout très privée. Décorée avec beaucoup de goût grâce à des objets provenant directement de nos projets humanitaires en Indonésie.

Au rez-de-chaussé un lieu de vie spacieux comprenant un sofa et deux fauteuils relaxants ainsi qu’un endroit chaleureux pour manger vous attendent. La kitchenette américaine est équipée d’un lave vaisselle Miele très silencieux, d’une plaque à induction et d’un four/micro-ondes. Les toilettes se trouvent au rez-de-chaussée.

Enfin, une terrasse privée vous attend.

Au premier étage un hall sépare 2 chambres comprenant un lit double chacune. Deux marches plus haut vous trouverez un lit superposé ainsi qu’une charmante salle d’eau avec douche et évier en pierres naturelles.

– LAN, WiFi et connections à une Apple-TV
– Grand écran télé
– Système d’aspiration centralisé
– Tout le linge de lit et de bain est fourni
– Possibilité de commander notre fameux copieux petit déjeuner
– Nettoyage inclus (abus à votre charge)
– La mise à disposition d’un traiteur est possible
– Laverie privée
– La température de toute la maison ainsi que de la totalité des chambres est régulée par le sol grâce à la dernière technologie en matière de géothermie.

Projet humanitaire associé à Tapak Tuan: Stiching Gampie, Maarssen aux Pays-Bas. Il y a énormément d’orphelinats en Indonésie qui reçoivent régulièrement de l’aide de la part de notre association «Gympie». Madame Fien Zweers passe beaucoup de temps là-bas dans le but de rendre le projet le plus autonome possible. Beaucoup d’orphelinats «Tapak Tuan» ont maintenant leur propre potager ainsi qu’un système de fosse septique.

La pièce où tout le monde mange est aménagée et bien plus hygiénique maintenant. Un appartement fût créé dans un cabanon existant pour Zainuddin, plus connu sous le nom de «Oncle Din», qui s’occupe de la maison comme travail à mi-temps et travaille le reste du temps comme chauffeur de taxi ( sur son vélo bien entendu). Sa femme vient juste de recevoir quelques machines à coudre grâce au soutien que nous apportons à Gympie. Elle peut donc maintenant elle aussi arrondir ses fins de mois. Ainsi, ils sont capables de continuer leur travail pour les orphelins.

Panti Asuhan Al-Hidayah dans le village de Meukek :
Nous avons également donné 6 machines à coudre à un autre orphelinat. Ce dernier accueille 40 garçons et filles âgés de 14 à 20 ans. Ils ont commencé par créer leurs propres uniformes ainsi que leurs draps et maintenant ils le font pour d’autres.

Air Dingin:
Un autre orphelinat, accueillant 71 filles et garçons âgés de 7 à 18 ans, s’est trouvé dans une terrible situation pendant des années. Gympie avait déjà engagé des fonds pour pouvoir mettre en place un programme de reconstruction. En juin 2010 la construction se passait très bien jusqu’à ce que des pluies incessantes, faisant ainsi déborder la rivière proche du projet, l’interrompent pour un certain moment. A cause du changement climatique, les débordements de la rivière sont de plus en plus fréquents. Les habitants n’ont pas l’argent suffisant pour construire un barrage dont la nécessité est pourtant impérieuse. Gympie vient donc de prendre la décision d’aider au financement pour la construction de ce barrage. Ils sont actuellement en train d’étudier ce qui pourrait être fait pour apporter un revenu supplémentaire fixe à cet orphelinat. Près de leur propre potager, nous pouvons voir des enfants plus âgés aidant à faire de la terrecuite pour ensuite la revendre. Ainsi ils pourront participer au financement pour la construction du barrage.

Bandul sur l’île de Java en Indonésie:

Notre association Gympie finance avec l’association «Enjoy2Share» un projet d’agriculture se trouvant près de Yokyakarta sur l’île de Java. Cette zone a été très durement touchée par le tremblement de terre de 2006. Avec beaucoup d’efforts et d’argent venant de l’étranger, le village est en train d’être reconstruit. Cependant, dans le but de créer un revenu pour le village, ils ont eu besoin de matériaux qu’ils n’avaient pas auparavant tels que charrues à moteur et semoirs. Gympie a alors décidé de financer ces matériaux. Une partie des revenus créés sera investie dans le but d’apprendre aux plus jeunes comment créer leurs propres petites entreprises.